Les techniques de séchage

Il existe deux techniques de séchage de la Yerba Maté : Traditionnelle et Barbacua.

–       Traditionnelle

Les feuilles et branches coupées passent par un tambour dans lequel elles sont en contact direct avec les flammes pendant environ 30 secondes.

Elles passent ensuite plusieurs heures sur une sorte de tapis roulant où elles reçoivent une chaleur indirecte cette fois. Ces deux étapes permettent de réduire l’humidité des feuilles au maximum car à la suite de ce processus les feuilles perdent entre 94 et 97% de leur humidité.

–       Barbacua

Le premier séchage est identique au processus traditionnel. Les feuilles et branches sont ensuite disposées dans un four. Elles ne seront plus en contact direct avec les flammes mais elles vont être séchées par la fumée d’un feu de bois. Cette technique ancestrale qui avait été laissé à l’abandon est actuellement reprise par certains producteurs. Elle se rapproche fortement de la technique utilisée par les indiens guaranis lorsqu’ils faisaient sécher les feuilles au-dessus de leur feu de camp.

Cette seconde technique donne un goût fumé très particulier au maté. 

A lire aussi: PRODUCTION DE LA YERBA MATÉ

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *